Lobby & Lobbyists

Etre lobbyisteTo be a lobbyist

On est efficace au Parlement européen si on installe dans la durée (…) comme le font les Anglais, les Espagnols, les Allemands“, Bernard Poignant, député européen socialiste français.

C’est la qualité du travail du député et son implication qui déterminent son influence. Tout le reste n’est que littérature“, écrit Astrid Lulling, députée européenne luxembourgeoise de centre-droit, au président Sarkozy.

Capitaliser du savoir-faire et des contacts pour avoir de l’autorité auprès de ses pairs et bénéficier de leurs confiances demande du temps“, Gilles Savary, député européen socialiste français.

Voilà trois commentaires que nos dirigeants politiques Français de droit comme de gauche devraient méditer. En effet, la plupart des 78 députés européens français ont un déficit de notoriété auprès de leurs pairs, du fait notamment d’un renouvellement trop important à chaque élection.

De plus, ce renouvellement rapide ne permet pas une continuité de l’action. Nos dirigeants français ont oublié que le Parlement Européen légifère de plein exercice et que tout le travail se fait en commission parlementaire.

Les députés Français aiment être membre des commissions de l’impuissance et du verbe. (…) Ils privilégient le blabla au travail de fond. C’est bien le caractère français d’aller vers ce qui brille” Gilles Savary, député européen socialiste français.

Author :
Print