Lobby & Lobbyists

Le grand secret

To be a lobbyist. Il est courant de penser que plus le lobbyiste disposerait de fonds, plus son lobbying serait efficace. Voilà un beau mythe qui confond « corruption » (ce qui n’a rien avoir avec le lobbying) et les actions de conviction.

De la confiance dans le lobbying

Je vais vous révéler le secret d’un bon lobbyiste: la relation de confiance avec le législateur et la crédibilité de son action. Tout le capital d’un lobbyiste est dans cette relation qu’il bâtit avec ses interlocuteurs, dans cette crédibilité de l’information fournie et des solutions proposées.

En un mot, c’est l’intégrité du lobbyiste qui est son capital.

Chacun son rôle

Le législateur a à régler des questions de plus en plus complexes et techniques. Dans ce contexte, le rôle du lobbyiste est de lui apporter des informations concrètes et vérifiables, de lui présenter des solutions crédibles.

Je sais qu’il est de bon ton de « cracher » sur les politiques et les fonctionnaires. Éventuellement de les prendre pour des dupes voire des imbéciles. Je suis trop respectueux de la chose publique pour ne pas savoir quelle est la place de chacun. C’est au législateur de prendre la décision politique finale.

Le royaume des idées

Ce n’est pas l’argent qui rend mon lobbyisme efficace, ce sont les idées et les arguments développés, la vision proposée qui permet de répondre à un problème, de combler un besoin. Le travail du lobbyiste s’est de répondre à des arguments lancés par ses opposants, de trouver de nouvelles idées qui convaincront le législateur que ma solution est la plus adaptée aux questions à résoudre.

Author :
Print